Judo JuJitsu Taïso

Amitié Lingolsheim

19 Rue de Geispolsheim
67380 Lingolsheim

Un sport à pratiquer

Le judo

LÉGENDE

Au sens littéral, le mot JUDO signifie voie de la souplesse. La légende dit que les principes du judo furent découverts lors d'un hiver rigoureux, en remarquant que les branches d'arbres réagissaient différemment sous le poids de la neige abondante. Les plus grosses cassaient alors que les plus souples pliaient et se débarrassaient de "l'agresseur". La voie de la souplesse était née.

 

ORIGINES

Le JUDO que nous pratiquons actuellement est issu du JU-JITSU. JU = souplesse, non résistance JITSU = art ou pratique. Les techniques de ce dernier épurées, systématisées, et jointes à un idéal devinrent celles du JUDO. Le JU-JITSU peut être défini comme un Art d'attaque et de défense, le plus souvent sans arme, contre un adversaire armé ou non. Il commença à prendre une forme systématique dans la dernière moitié du 16ème siècle et se développa jusqu'au début du 19ème. Des méthodes spéciales, telles que frapper avec la main, les doigts, le coude, le poing, frapper avec le genou, le talon et le pied, ou tordre et briser les articulations, étrangler l'adversaire ou le projeter violemment au sol, furent étudiées et développées afin qu'une personne non armée ou privée de ses armes, puisse soumettre son adversaire.

 

JIGORO KANO - Fondateur du JUDO

Né en 1860 dans la ville de MIKAGE (située au bord de la mer près de KOBE), Jigoro KANO fut le créateur du JUDO et le fondateur de la célèbre école KODOKAN. A l'âge de 18 ans, Jigoro KANO, étudiant de l'Université Impériale de Tokyo, était un jeune homme au physique faible. Ayant entendu parler du JU-JITSU, il chercha un maître et prit ses premiers cours. Il fut initié aux secrets des différentes écoles et établit alors sa propre méthode qu'il appela JUDO, Voie de la Souplesse. Il avait, en dépurant l'ancien JU-JITSU, créé un art de combat accessible à tous, permettant le plein épanouissement du corps et de l'esprit. Toutes les écoles avaient leurs qualités et leurs défauts. En prenant ce qui était intéressant dans chaque école et en y ajoutant ses propres inventions, il fonda son école. Sa première école JUDO KODOKAN en 1882 était constituée par 12 tatamis soit environ 4m x 6m.

En 1952, lors du 70ème anniversaire de la création du JUDO, on dénombrait au JAPON 200 000 Ceintures Noires. La principale différence entre le JUDO KODOKAN et le vieux JU-JITSU peut être résumée par "l'élévation d'une simple technique à un principe de vivre".

 

Le JUDO est le principe de l'efficacité maximum du corps et de l'esprit, et le JU-JITSU n'est rien d'autre qu'une application de ce principe pour les méthodes d'attaque et de défense.

Les deux devises du professeur KANO concernant le JUDO étaient: "Maximum d'efficacité avec le minimum d'effort" "Entraide et prospérité mutuelles"

Jigoro KANO meurt le 4 Mai 1938.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Judo Ju-Jitsu Taïso Amitié Lingolsheim